Publié en mai 2011

Mis à jour en juin 2021

Exploitation

Dans cette section, vous verrez :

L’exploitation d’un ouvrage ou d'un procédé est considérée comme le but d’un projet. Elle regroupe de nombreuses activités de différentes natures. La contribution de l’ingénieur à ces activités permet de maximiser la productivité et la pérennité des actifs tout en réduisant les coûts. Selon le type d’exploitation (infrastructures, procédés de fabrication ou services), elle peut se faire non seulement en améliorant la productivité, mais aussi en considérant des éléments tels que :

Le fait que les activités liées à l’exploitation soient de natures fort différentes exige de l’ingénieur de la polyvalence, tant dans ses connaissances techniques que dans ses connaissances générales et son savoir-être. En effet, l’ingénieur responsable de l’exploitation travaille en collaboration avec du personnel de différents niveaux et types de qualification, comme des scientifiques, des opérateurs, des techniciens ou des gestionnaires. Il a souvent accumulé une vaste expérience dans des domaines variés.

  Étapes de l'exploitation  
 

1 - Mise en service

fleche

2 - Opération

fleche

3 - Soutien technique

 

La première étape couvre les activités liées à la mise en service, après la construction ou une modification importante d’un ouvrage, l’installation d’un équipement ou le déploiement d’un service.

La seconde étape comprend les activités régulières d'opération, de suivi et d’entretien d’un ouvrage, d’un procédé, d’un équipement ou d’un service.

Enfin, le soutien technique inclut les activités ponctuelles et spontanées pour maintenir ou améliorer l’opération d’un ouvrage, d’un procédé, d’un équipement ou d’un service.

Lien utile

Formation virtuelle de l'Ordre : « Zoom sur trois étapes clés d'un projet d'ingénierie ».

© Ordre des ingénieurs du Québec

Avertissement : Le Guide de pratique professionnelle constitue un outil de référence et d’accompagnement des ingénieurs au Québec. Il est une source d’information générale et ne constitue aucunement une opinion, un avis ou conseil juridique. Son contenu ne doit pas être interprété pour tenter de répondre à une situation juridique particulière.