Publié en mai 2011

Mis à jour en décembre 2014

Analyse préliminaire de risques (APR)

Description de l'analyse préliminaire de risques

Une analyse préliminaire de risque (APR) est une technique dérivée des exigences du « U.S. Military Safety Program MIL-STD882D ». Une analyse préliminaire de risque, dans l’industrie chimique par exemple, s’attarde aux substances dangereuses et aux procédés principaux de l’usine.

L’analyse préliminaire de risque s’applique aussi à des systèmes et à des ouvrages n’utilisant pas de substances dangereuses. Elle comporte, dans ces cas, une identification des dangers par un processus systématique d’analyse y incluant une analyse détaillée du matériel et des logiciels, de l’environnement (dans lequel le système existe), ainsi que des utilisations et des applications anticipées.

L’APR est généralement réalisée tôt dans le développement d’un projet. À ce moment, peu d’information est disponible sur les détails de conception et, par exemple, sur les procédures d’exploitation et d’entretien. En conséquence, l’APR est souvent le précurseur d’autres analyses de dangers plus élaborées. C’est une méthode qui offre un bon rapport coût/bénéfice.

L’APR dresse une liste de dangers et de situations dangereuses typiques en considérant les caractéristiques suivantes de l’ouvrage :

Un (ou plusieurs) analyste(s) évalue(nt) l’importance des dangers applicables à l’ouvrage et assigne(nt) une cote de classification tenant compte de la probabilité et de la gravité de chaque situation de danger. Cette cotation est utilisée pour hiérarchiser les recommandations de l’équipe d’analystes visant l’amélioration de la situation.

Objectifs de l'analyse préliminaire de risques

L’APR, souvent utilisée pour évaluer les dangers au début de la vie d’un ouvrage, est appliquée lors des phases de conception ou de R&D et peut être très utile lors de la sélection d’un site pour son installation. Elle est aussi utilisée lors des phases préliminaires des projets pour effectuer les revues de conception avant le développement des plans et devis détaillés de l’ouvrage.

Application de l'analyse préliminaire de risques

Bien que la technique d’APR soit normalement utilisée dans les phases préliminaires de conception d’un système ou d’un ouvrage où peu d’information est disponible sur les risques potentiels, elle peut aussi être utilisée pour analyser les grandes installations déjà en exploitation ou pour hiérarchiser les dangers lorsque les circonstances empêchent l’utilisation de techniques plus élaborées.

Principe de l'analyse préliminaire de risques
Références