Publié en mai 2011

Mis à jour en août 2018

L'inspection professionnelle

Chaque année, le CIP effectue des inspections dans le cadre de son programme de surveillance.

 

 

La raison d’être de l’inspection professionnelle est d’examiner, avec l’ingénieur, l’ensemble de sa pratique afin d’y apporter, si nécessaire, des correctifs qui permettront d’améliorer cette pratique.

L’inspection professionnelle porte sur les dossiers, livres et registres que tient le membre dans l’exercice de sa profession; elle porte également sur les documents ou rapports auxquels ce membre a collaboré dans les dossiers, livres et registres tenus par ses collègues de travail ou par son employeur, de même que sur tout bien qui lui a été confié par un client.

Étapes de l’inspection professionnelle

  1. Sélection des membres à inspecter

La sélection des membres soumis à une inspection professionnelle se fait à partir du tableau des membres de l’Ordre, selon les critères établis dans le programme de surveillance.

  1. Contact téléphonique préalable

L’inspecteur communique avec l’ingénieur pour l’informer qu’il sera soumis à une inspection professionnelle, lui en expliquer le processus et convenir d’une date pour la rencontre de cette inspection dans un délai raisonnable.

  1. Envoi de l’avis d’inspection et autres documents

Un avis d’inspection est émis par le CIP et transmis à l’ingénieur visé, avec les documents afférents en référence.

  1. Déroulement d'une inspection professionnelle (de base)

La visite d’inspection professionnelle se déroule, sous la forme d’une rencontre sur les lieux de travail où le membre exerce et détient ses dossiers :

  1. Rapport d’inspection

Après sa rencontre, l’inspecteur rédige un rapport d’inspection qui porte sur les connaissances et l’expérience techniques de l’ingénieur, au regard, entre autres, de l’analyse, de la conception, de la réalisation et de l’exploitation des projets sélectionnés. L’inspecteur y note :

  1. Fermeture du dossier

Chaque membre inspecté reçoit les résultats de son inspection, comprenant les recommandations appropriées, les suggestions de mesures d’amélioration et les rappels, le cas échéant, ainsi que la liste des lacunes relevées, s’il y a lieu.

  1. Activités de suivi auprès de l’ingénieur

À la suite de l'inspection, le CIP peut décider de :