Publié en mai 2011

Mis à jour en décembre 2014

La dimension atténuation et préparation

L’atténuation concerne la mise en place de barrières techniques de sécurité qui doivent être définies et implantées préévénement (avant qu’un événement indésirable ne se produise). Ces mesures peuvent comprendre des mesures passives; c’est-à-dire qui ne nécessitent pas de source d’énergie pour être en mesure de réaliser leurs fonctions (ex. : mur coupe-feu, bassin de rétention, distance d’éloignement) ou des mesures actives; c’est-à-dire qui nécessitent une source d’énergie électrique, mécanique ou autres afin d’être en mesure de réaliser leurs fonctions (ex. : gicleurs, robinetterie automatique, systèmes de verrouillage automatique, etc.). L’atténuation concerne uniquement l’évitement ou la réduction des conséquences liées à l’occurrence d’un événement. Elle ne permet pas d’agir sur la probabilité d’un événement, mais uniquement sur les conséquences.

La dimension préparation concerne la mise en place d’une capacité d’intervention lors d’un événement dans le but de contrôler le danger et de limiter les conséquences. Cette capacité doit idéalement être définie et implantée préévénement (avant qu’un événement indésirable ne se produise). Il s’agit principalement des plans d’urgence et des plans de continuité et de rétablissement des activités. La préparation concerne uniquement l’évitement ou la réduction des effets liés à l’occurrence d’un danger. Elle ne permet pas d’agir sur la probabilité d’un événement, mais uniquement sur l’ampleur des conséquences qui en découlent.