Publié en mai 2011

La gestion des changements

La gestion des changements constitue un élément fondamental du processus de contrôle des risques et du projet. L’ingénieur doit gérer et contrôler les changements qui surviennent durant la réalisation du projet et s’assurer également de présenter au client, dans les meilleurs délais, les résultats de son analyse à la suite d’une demande de changement, ainsi que les recommandations d’usage. Quelle que soit la décision prise, le gestionnaire doit l’officialiser par un document émanant de son bureau de projet. Il est recommandé de tenir à jour un registre des changements demandés, autorisés et refusés durant la réalisation du projet, ainsi qu’une copie numérique du document officialisant un changement.

Un changement désigne une modification de première importance du projet pouvant survenir de façon inattendue ou, à tout le moins, non planifiée durant la phase de réalisation du projet. Le contrôle des changements constitue un élément essentiel du processus de contrôle des risques. Le gestionnaire de projet doit gérer et contrôler les changements qui surviennent durant la réalisation du projet. Les changements peuvent avoir diverses origines : le client, le maître d’ouvrage, le gestionnaire du projet, les membres de l’équipe ou les circonstances de la réalisation du projet. Ces changements peuvent être répartis en plusieurs catégories, dont les trois principales sont liées :

Le gestionnaire doit évaluer les répercussions du changement sur le projet, et notamment s’assurer des effets sur le projet aux plans de :

La figure 21 présente un exemple d’ordre de changement (avenant) proposé par Santé et Services Sociaux Québec22.

 

Figure 21 : Un avenant de modification proposé par le réseau Santé et Services Sociaux Québec