Publié en mai 2011

Mis à jour en décembre 2014

Politique en matière de gestion des risques

La rédaction d’une politique en matière de gestion des risques est la première étape de la mise en place d’un SGR. Elle constitue en fait l’engagement de la direction de l’organisation en termes de gestion des risques.

Caractéristiques de la politique : La haute direction définit la politique en matière de gestion des risques et s’assure que celle-ci :

Importance de l’engagement de la haute direction : la haute direction s’implique personnellement par son comportement, par son intérêt et par le support et les ressources qu’elle accorde en matière de gestion des risques.

La politique définit les engagements et les attentes de la haute direction : la politique en matière de gestion des risques définit les attentes de la haute direction, et constitue le point de référence de la mise en œuvre et de l’amélioration du SGR de l’organisation, en vue de l’obtention et de l’amélioration de sa performance. Elle reflète également l’engagement de la haute direction à se conformer aux lois et normes en vigueur et à poursuivre une amélioration continue. Elle constitue la base sur laquelle l’organisation s’appuie pour fixer ses objectifs et ses cibles.

La clarté de la politique : la politique est suffisamment claire pour qu’elle soit comprise par les parties prenantes intéressées au sein de l’organisation comme à l’extérieur. Elle est périodiquement revue et révisée pour tenir compte des changements de conditions et des informations additionnelles disponibles. Son champ d’application est clairement indiqué.

Le cas d’organisations avec plusieurs filiales : la haute direction d’une filiale définit et documente sa politique dans le respect de la politique de l’organisation mère, et avec l’aval de cette dernière.

Note : la haute direction représente la ou les personnes qui ont la responsabilité globale du fonctionnement de l’organisation (ou d’une de ses filiales).