Publié en mai 2011

Mis à jour en mars 2018

Profil de compétences - Électricité du bâtiment

Ce profil de compétences est destiné aux ingénieurs qui exercent dans le domaine de l’électricité du bâtiment. Il a pour but de les aider à orienter le développement de leurs compétences, principalement celles qui sont propres à ce secteur de pratique.

Ce profil s’adresse aux ingénieurs qui contribuent à l’étude, à la conception, à l’installation, à la mise en service et à l’entretien des installations et des appareillages électriques.

Les secteurs d’application :

  1. résidentiel

  2. commercial

  3. immeubles de bureaux

  4. institutionnel (ex. : culture, santé, éducation, sécurité publique, sport)

  5. centres de données

  6. systèmes de production et de distribution des réseaux électriques d'urgence

  7. industriel léger (excepté le procédé) (ex. : pharmaceutique, mécanique automobile, ateliers)

  8. transports (ex. : routier, aéroportuaire, maritime, ferroviaire)

 

Ce profil de compétences concerne :

  1. les postes et les sous-stations

  2. les réseaux de distribution

  3. les systèmes de coordination et de protection des réseaux électriques

  4. le système de gestion et de supervision du réseau de distribution

  5. l’appareillage électrique (ex. : commande des forces motrices, démarreur, entraînement fréquence variable, sectionneur, disjoncteur)

  6. les systèmes de production et de distribution des réseaux électriques d’urgence

  7. les systèmes de production et de distribution des réseaux électriques sans coupure

  8. l’éclairage intérieur, extérieur et routier, y compris la commande

  9. les dispositifs et les systèmes de câblage

  10. les systèmes de mise à la terre et de continuité des masses

  11. les systèmes de détection et d’alarme-incendie

  12. les avertisseurs d’incendie

  13. les systèmes d’appel général

  14. les systèmes d’appel de garde

  15. les systèmes de sécurité, de contrôle d’accès et de surveillance

  16. les télécommunications et la réseautique

  17. les systèmes de paratonnerre

  18.  les systèmes de chauffage et de câbles chauffants

  19. les systèmes de mitigation de la qualité de l’onde

  20. la classification des emplacements dangereux

  21. les bornes de recharge

Le profil ne s'applique pas :

  1. aux systèmes d’alimentation des protections cathodiques

  2. à l’éclairage industriel et aux services

  3. aux systèmes de mise à la terre complexe

  4. aux systèmes d’alimentation et de contrôle de charges spéciales (ex. : électrolyse, fours à induction, fours à arc)

  5. aux branchements des machines industrielles

  6. aux réseaux de production, de transport et de distribution d’énergie de fournisseurs d’utilités publiques ou privés

Lorsque le projet a trait à la modification d’un ouvrage existant (réaménagement, rénovation, agrandissement ou autre), l’ingénieur ne doit jamais présumer que l’installation électrique existante est adéquate. Il doit obtenir les données techniques antérieures. En l’absence de telles données, il doit prendre les actions pour compléter l’information; il doit faire les calculs pour déterminer la capacité de l’installation existante. Cela s’impose particulièrement pour les calculs des courants de défaut disponibles et les calculs de chute de tension.

Note : L’ingénieur qui exerce dans le domaine de l’électricité du bâtiment peut trouver des éléments de compétence pertinents à sa pratique dans le profil de compétences portant sur l’électricité industrielle et dans le profil concernant les systèmes d’automatisation des machines et des procédés.

 

Veuillez cliquer sur le champ de compétence du schéma ci-dessous pour y accéder directement.