Publié en mai 2011

Mis à jour en décembre 2014

Quelques définitions et concepts de base

Aux fins de cette section, la définition suivante de danger est retenue :

 

 

Dans cette définition, la notion de « source de préjudice potentiel » peut être largement interprétée. Pour chacune des « sources de préjudice potentiel », il peut potentiellement y avoir des dommages, c’est-à-dire que l’événement peut avoir des conséquences négatives. On utilise de plus en plus également le terme aléa comme synonyme de danger. On le définit comme suit : Phénomène, manifestation physique ou activité humaine susceptible d’occasionner des pertes en vies humaines ou des blessures, des dommages aux biens, des perturbations sociales et économiques ou une dégradation de l’environnement (chaque aléa est entre autres caractérisé en un point donné par une probabilité d’occurrence et une intensité données)6.

Événement : Occurrence ou changement d'un ensemble particulier de circonstances7

NOTE 1 Un événement peut être unique ou se reproduire et peut avoir plusieurs causes.

NOTE 2 Un événement peut consister en quelque chose qui ne se produit pas.

NOTE 3 Un événement peut parfois être qualifié « d'incident » ou « d'accident ».

NOTE 4 Un événement sans conséquence peut également être appelé « quasi-accident » ou « incident » ou « presque succès ».

Conséquence : L’ensemble des effets causés par un événement sur les dimensions humaines, matérielles, financières, sociales, environnementales, organisationnelles et autres

Le risque est souvent défini comme une combinaison d’une gravité et d’une probabilité ou fréquence. La norme ISO 31000 :2009 offre la définition suivante du risque.

Risque : effet de l'incertitude sur l'atteinte des objectifs8

NOTE 1 Un effet est un écart, positif et/ou négatif, par rapport à une attente.

NOTE 2 Les objectifs peuvent avoir différents aspects (par exemple buts financiers, de santé et de sécurité, ou environnementaux) et peuvent concerner différents niveaux (niveau stratégique, niveau d'un projet, d'un produit, d'un processus ou d'un organisme tout entier).

NOTE 3 Un risque est souvent caractérisé en référence à des événements et des conséquences potentiels ou à une combinaison des deux.

NOTE 4 Un risque est souvent exprimé en termes de combinaison des conséquences d'un événement (incluant des changements de circonstances) et de sa vraisemblance.

NOTE 5 L'incertitude est l'état, même partiel, de défaut d'information concernant la compréhension ou la connaissance d'un événement, de ses conséquences ou de sa vraisemblance.

Vulnérabilité : La susceptibilité d’une organisation à subir les effets d’un danger. La vulnérabilité (V) représente l’adéquation entre la probabilité (P), les conséquences (C) et l’état de préparation (E).

Accident : un événement ou une séquence d’événements (souvent appelés scénario) qui résulte en des conséquences non désirées

Exemple pour une substance dangereuse

Un terminal de produit pétrolier comprend une sphère de gaz de pétrole liquéfié (GPL).

Dangers

Scénarios (suite d’événements)

Conséquences

Dans ce cas particulier, le GPL et la sphère de GPL sont des dangers. La fuite de GPL de la sphère, le nuage naissant à la suite de la fuite et de l’explosion de ce nuage sont divers éléments du scénario de l’événement et les pertes de vie, les blessures, les dommages à l’installation et l’interruption des affaires, constituent les conséquences. Comme la nature du GPL n’est pas modifiable (le GPL sera toujours dangereux), il est usuel d’identifier la sphère de GPL comme étant le danger.

Exemple de transport d’énergie

Dangers

Scénarios

Conséquences

Dans ce cas particulier, la ligne électrique à haute tension et les phénomènes naturels que sont le verglas, les vents violents et les tremblements de terre sont, selon l’optique utilisée, des sources de préjudice potentiel (des dangers). En pratique, le dépôt de glace sur les lignes de transmission et les pylônes sont des dangers dans le transport d’énergie électrique.

Exemple de barrage sur une rivière

Dangers

Scénarios

Conséquences

Selon l’optique utilisée, le barrage, l’orage violent ou le séisme sont des sources potentielles de préjudices (des dangers), ils vont déclencher une série de scénarios d’événements.

Le danger est parfois vu comme la propriété intrinsèque d’une « source de préjudice potentiel ».

Avec cette interprétation plus stricte du « danger », « l’identification des dangers » signifie donc :

Il y a plusieurs sources de préjudices potentiels.

Avec cette interprétation stricte de la notion de « danger », il est très facile de comprendre pourquoi il faut toujours commencer l’analyse de risque par l’identification des dangers. Rechercher des scénarios d’accidents possibles n’a pas de sens si les sources de préjudices potentiels et leurs propriétés ne sont pas identifiées. Un accident est en fait un événement, un concours de circonstances, lors duquel la source de préjudice exprime son caractère nuisible et dommageable pour la santé et la sécurité des individus, pour l’environnement et pour les biens. Malgré tout, dans certains cas les sources de préjudices potentiels sautent aux yeux et la recherche de scénarios appropriés débute automatiquement.

La connaissance des dangers n’est pas uniquement nécessaire à la détermination des risques correspondants, mais également pour la prise des mesures de prévention qui peuvent, dans certains cas, éliminer des dangers ou réduire les risques. De telles mesures doivent recevoir la plus haute priorité.